Accueil

 

     

 

 
 
 

Opportunités d'affaires

 
 
 
             

La Chine compte sur les investisseurs privés pour développer ses services aux seniors
 
Selon le site internet du ministère chinois des Affaires civiles, dix ministères chinois, dont la Commission nationale du développement et de la réforme, ont émis ensemble une circulaire destiné à encourager la participation des capitaux privés au développement des services destinés au troisième âge, notamment par la création d'établissements de haute qualité, de chaînes de services et la mise en synergie des ressources inter-régionales.

La circulaire demande l'intégration dans les divers régimes de sécurité sociale des services médicaux dispensés par les établissements du troisième âge réunissant les conditions nécessaires.

Elle promet également une participation fiscale accrue aux services du troisième âge, appelant à la création de fonds publics spéciaux et exhortant les investisseurs privés à suivre cet exemple. Par ailleurs, les fonds d'infrastructure du budget central apporteront l'aide nécessaire aux projets clés et indispensables.

En réponse à la circulaire, les loteries du bien-être social gérées par le ministère des Affaires civiles et les autorités locales affecteront au moins 50 % de ses fonds au développement des services aux seniors, et ce taux évoluera avec l'augmentation de la population du troisième âge. Parmi ce budget, une part d'au moins 30 % sera affectée au soutien du développement des établissements privés du troisième âge.




Source: china.org.cn
Mis à jour le 26-02-2015