Accueil

 

     

 

 
 
 

Opportunités d'affaires

 
 
 
              

La ZLE de Shanghai teste les importations parallèles de voitures
 
La Zone de libre-échange (ZLE) de Shanghai a lancé mercredi un projet pilote concernant les importations parallèles de voitures, qui va permettre aux commerçants d'acheter directement des voitures à l'étranger.

Le programme, qui a obtenu la validation d'une circulaire publiée mercredi, donnera la permission d'importer des voitures sans avoir l'autorisation des constructeurs automobiles et permettra d'appliquer des prix plus bas aux acheteurs chinois.

La Commission du commerce de Shanghai et le Comité administratif de la ZLE de Shanghai ont publié conjointement cette circulaire.

Le document énumère les obligations des compagnies souhaitant rejoindre ce programme. Elles doivent avoir réalisé des transactions automobiles pendant au moins cinq ans et avoir rapporté des bénéfices au cours des trois dernières années consécutives.

En réponse aux questions concernant le service après-vente des véhicules importés parallèlement, la circulaire exige que les compagnies participant à ce projet assument entre autres les responsabilités telles que le rappel, le service après-vente, la réparation avec "trois garanties", le remplacement ou le remboursement des produits défectueux,

Les voitures importées par l'intermédiaire de ce réseau doivent répondre aux normes techniques et de qualité imposées par la Chine, ajoute le document.

Gu Jun, directeur adjoint de la Commission du commerce de Shanghai, a déclaré plus tôt que ce programme pilote permettrait de rendre ce marché plus compétitif et serait en faveur du prix des voitures.




Source: Agence de presse Xinhua
Mis à jour le 08-01-2015