Accueil

 

     

 

 
 
 

Foires et salons

 
 
 
           

Le Forum de Boao s'articule autour du développement agricole
 

 
La session annuelle 2015 du Forum de Boao se tiendra du 26 au 29 mars, et pour la première fois, il s'articulera autour du développement agricole. Il devrait s'attaquer aux problèmes de l'agriculture, de la campagne, et de la population rurale, comme l'ont souhaité la plupart des pays asiatiques.

«Les difficultés de la campagne ne sont plus les mêmes ; il ne s'agit plus que du secteur traditionnel de l'agriculture, il y a aussi la réforme du système financier », a indiqué le porte-parole du forum. C'est un problème général qu'affronte non seulement la Chine, mais aussi la plupart des pays asiatiques.

Depuis longtemps, la Chine s'efforce de trouver une solution, mais dans l'ensemble, elle demeure un pays en développement dont la majorité de la population vit à la campagne, et qui souffre d'un extrême déséquilibre entre les villes et les campagnes en termes de niveau de développement. La base du secteur primaire reste faible, et aucun système n'assure véritablement la croissance du revenu des paysans. Résoudre les problèmes concernant le développement agricole est une tâche longue et ardue.

L'essentiel de la solution reposera sur un développement intégré des villes et des campagnes, selon une délibération du Parti communiste chinois. Autrement dit, il conviendrait d'intégrer la solution des problèmes de l'agriculture, de la campagne et de la population rurale dans le fonctionnement de l'économie nationale, et de les examiner d'un point de vue général.

Il faut réduire la population rurale pour réaliser la modernisation agricole. A cet effet, il convient d'accélérer le développement des villes et de réaliser progressivement l'urbanisation de la population rurale.

Pour enrichir les paysans, il faut insister pour que l'industrie nourrisse l'agriculture, que les villes nourrissent la campagne, et donner plus aux paysans pour que ces derniers puissent profiter de la modernisation avec le soutien du gouvernement.

Aller en ville ou rester à la campagne est un choix pris en tenant compte des services publics auxquels on a droit si l'on s'installe dans une ville, en matière de logement, d'emploi, de formation et d'éduction des enfants. Le gouvernement doit garantir aux nouveaux venus les mêmes conditions qu'aux citadins de longue date pour les encourager à participer à la modernisation agricole ou à l'urbanisation des campagnes.

La Chine aura certainement beaucoup à partager avec les autres pays à ce sujet au Forum de Boao.



Source: china.org.cn
Mis à jour le 24. 03. 2015