Accueil

 

     

 

 
 
 

Entreprises chinoises en France

 
 
 
             

Areva intéresse trois groupes chinois, selon un média français
 

La multinationale française du secteur de l'énergie Areva, qui fait face à de grandes difficultés financières suite à l'annonce en mars dernier, d'une perte nette de près de 5 milliards d'euros pour l'exercice 2014, intéresserait trois industriels chinois, a rapporté récemment l'hebdomadaire français le Journal du Dimanche (JDD).

Interrogée par Xinhua ce lundi à ce sujet, Areva n'a pas souhaité commenter l'information.

Selon le JDD, dans le cadre du nouveau plan de financement de Areva qui sera présenté d'ici la fin juillet, Areva pourrait compter deux nouveaux actionnaires et pas des moindres puisqu'il s'agirait des deux plus grands producteurs d'électricité chinois : China National Nuclear Corporation (CNNC) et China General Nuclear Power Corporation (CGN), déjà partenaires du groupe français en Chine : "Areva est prêt, selon plusieurs sources, à accueillir CGN et CNNC comme actionnaires" indique le JDD.

Ces deux géants de l'énergie pourrait entrer au capital de Areva comme actionnaires minoritaires à hauteur de 10% (87% étant détenu par l'Etat français), à travers la branche Areva NP en charge de la conception et fabrication des réacteurs et des services associés, qui devrait être en partie rattachée à EDF dans le cadre du rapprochement d'activité entre les deux entreprises françaises, précise le JDD.

Le 30 janvier dernier, Areva avait déjà annoncé la signature d'un protocole d'accord avec CNNC visant à la création d'une co-entreprise dans les transports et la logistique nucléaire.

Un troisième industriel chinois, DongFang Electrical Corporation (DEC) pourrait créer une co-entreprise avec Areva pour fabriquer des pièces maîtresses type générateurs de vapeur, cuves, etc.




Source: Agence de presse Xinhua
Mis à jour le 05-05-2015