Accueil

 

     

 

 
 
 

Entreprises chinoises en France

 
 
 
             

La Chine présente sur le marché français du jouet en croissance
 
Selon le journal de la communauté chinoise en France Nouvelles d'Europe du 17 décembre, le marché du jouet connaît un engouement à l'approche de Noël malgré l'économie française en crise toute l'année. Les foyers, contraints de réduire leur budget, ne veulent apparemment pas laisser la pression de l'économie affecter la magie de Noël pour leurs enfants.

Selon une étude réalisée par le cabinet français d'étude de marché NPD au début du mois de novembre, le marché du jouet français a augmenté de 2,7 % et devrait atteindre une croissance de 3 % sur l'année, contre 0,4 % pour le reste de l'économie. En outre, selon le cabinet d'études, la France et le Royaume-Uni sont les leaders du marché du jouet en Europe, par rapport au marché allemand qui devrait seulement connaître une croissance de 2 %. Toutefois, sur le marché du jouet français, les produits locaux ne représentent que 6 % de l'offre, car 80 % des jouets sont fabriqués en Chine.

Malgré la crise qui frappe l'économie française ces dernières années et le budget réduit de la plupart des familles, le marché du jouet reste un cas particulier, où la tendance reste à la croissance. Au cours des huit premiers mois de l'année, les ventes ont augmenté de 5 % en glissement annuel. Grâce au pic des ventes de Noël, le marché du jouet pourrait engranger 3,3 milliards d'euros (25,2 milliards de yuans) de chiffre d'affaires, soit 100 millions d'euros de plus qu'en 2013.

Cependant, un certain nombre de sondages montrent que les foyers comptent dépenser moins que les autres années pour Noël. Selon les prévisions de fin d'année du second plus grand magasin de jouets en France, La Grande Récré, le budget des cadeaux de Noël pour chaque enfant sera en moyenne de 108 euros (826 yuans), 3,7 % de moins qu'en 2013.

Selon une enquête du magazine LSA, 27,3 % des gens ont l'intention de réduire leurs dépenses en cadeaux de Noël pour adultes, tandis que seulement 21,2 % envisagent de restreindre leurs dépenses pour les enfants.

A l'approche de Noël, les autorités intensifient leur lutte contre les produits contrefaits, et les inspections de jouets sont particulièrement strictes. Selon les chiffres communiqués par les services concernés du Secrétariat des affaires intérieures, sur les 817 échantillons contrôlés à la fin de l'année, 11,7 % des produits ne correspondaient pas aux normes, ou ont été jugés dangereux et retirés des rayons. 706 autres articles ont fait l'objet d'un avertissement pour d'autres raisons, par exemple si leur étiquette ne correspondait pas aux normes en vigueur. L'opération de contrôle se poursuivra jusqu'au début janvier 2015. La priorité des tests est de déterminer si les jouets sont sûrs ou non, en particulier les jouets pour bébés.

Onze centres de tests dans toute la France conduisent actuellement ces contrôles. Ces centres sont extrêmement occupés à la fin de l'année. Cependant, le centre d'inspection de Marseille a déclaré à l'AFP que le nombre de jouets non conformes diminuait. En effet, en 2013, 15 % des produits testés ont été retirés de la vente, contre 11,7 % cette année.





Source: china.org.cn
Mis à jour le 22-12-2014