Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

La Chine va permettre à davantage d'étrangers d'obtenir sa carte verte
 

La Chine va permettre à davantage d'étrangers d'obtenir sa carte verte
 
De nouvelles mesures vont permettre d'attirer davantage de talents étrangers qualifiés en Chine.

Le ministère de la Sécurité publique a annoncé lundi que la Chine a abaissé le niveau permettant l'obtention du titre de résidence permanente pour étrangers, la fameuse « carte verte », à ceux travaillant dans certains instituts et centres scientifiques et de recherche affiliés au gouvernement.

Selon le ministère, les secteurs nouvellement ajoutés comprennent les laboratoires et les centres de recherche en génie de l'État, les centres technologiques de sociétés-clés et les centres de recherche et développement à capitaux étrangers.

Les étrangers qui sont vice-professeurs et chercheurs ou de niveau supérieur, qui auront travaillé pendant au moins quatre ans et vécu en Chine pendant trois ans avec de bonnes références fiscales, pourront désormais demander un permis de résident permanent aux services locaux de gestion des entrées et sorties.

Lancée en 2004, la politique de carte verte de la Chine offre la résidence permanente aux experts étrangers de haut niveau et aux personnes ayant fait de gros investissements ou ayant apporté des contributions exceptionnelles au pays.

Néanmoins, selon un haut responsable du ministère qui a refusé de révéler son nom, au cours des dernières années, cette politique a été loin de pouvoir satisfaire la nécessité qu'a la Chine d'attirer davantage de personnes de talent venues de l'étranger.

Les autorités chinoises, a-t-il précisé, ont travaillé sur les projets de règlements visant à abaisser les seuils de demande et à couvrir les étrangers impliqués dans des centres scientifiques et de recherche avec un bon niveau de formation, un emploi stable et de bonnes compétences.

« Ces mesures vont jouer un rôle essentiel pour attirer plus d'étrangers de haut niveau, y compris de nombreux Chinois d'outre-mer », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les étrangers qui obtiennent le titre de résidence permanente ont les mêmes droits que les citoyens chinois quand ils investissent dans des entreprises, achètent un bien immobilier, déposent une demande de permis de conduire et inscrivent leurs enfants dans des écoles chinoises.

En 2013, plus de 5 000 étrangers avaient réussi à obtenir une carte verte, un petit nombre par rapport aux plus de 600 000 étrangers vivant en Chine.

Ada Jen, un professeur d'anglais dans une école internationale à Beijing, estime que, après l'introduction de la nouvelle mesure, davantage d'étrangers qualifiés pourront obtenir le titre de résidence permanente.

« Ce permis pourra rendre les choses plus faciles en Chine, comme l'ouverture d'un compte bancaire, une demande de permis de conduire ou l'achat d'un appartement », a-t-elle dit.




Source: china.org.cn
Mis à jour le 10-06-2015