Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

Les nouveaux riches lorgnent du côté des secteurs de la technologie, des médias et des télécoms
 
Un nombre croissant de personnes riches sera attiré par les secteurs chinois de la technologie, des médias et des télécoms, selon un rapport publié mercredi.

Les fonds disponibles pour les investisseurs privés de la Chine totaliseront 114,5 billions de yuans (18,46 billions $) à la fin de cette année, selon le rapport qui a été publié par le magazine Forbes et CreditEase Corp.

Le rapport est basé sur une enquête menée de janvier à mars auprès de 1 149 Chinois « bien nantis ». Ceux-ci sont définis comme ceux ayant des fonds d'investissement allant de 600 000 à 6 millions de yuans. Plus de 60 % d'entre eux sont âgés de 30 à 49 ans.

A la fin de l'année dernière, les fonds privés disponibles pour investissement en Chine ont totalisé environ 106,2 billions de yuans, une augmentation de 12,8 % en glissement annuel.

L'année dernière, il y avait 13,9 millions de personnes « bien nanties » en Chine, une augmentation de 15,9 % en glissement annuel. À la fin de cette année, le chiffre devrait augmenter à 15,3 millions, selon le rapport.

Outre les secteurs du commerce, de la finance et de la fabrication, les secteurs de la technologie, des médias et des télécoms ont gagné en popularité l'an dernier, attirant davantage de personnes « bien nanties », a indiqué le rapport.

Shi Guowei, directeur de la recherche à l'édition chinoise du magazine Forbes, a déclaré : « La Chine connaît une transition économique, passant des secteurs traditionnels aux secteurs émergents, ce qui influence le flux de la richesse. »

Le rapport indique que 51,7 % des répondants provenaient d'entreprises privées, tandis que 13,3 % étaient des entreprises étrangères, une chute de 1,9 % par rapport à l'année dernière.

« Les entreprises privées sont en hausse en Chine, et les sociétés étrangères perdent peu à peu leurs avantages, ce qui peut expliquer le changement », a indiqué M. Shi.

Les produits financiers bancaires, les actions et les fonds ont été les trois domaines les plus populaires parmi les répondants, l'investissement immobilier tombant à la quatrième place pour la première fois.

Selon le rapport, 55,6 % des répondants ont dit avoir investi par Internet, principalement dans des fonds monétaires et des produits de prêt entre particuliers. Ces produits consistent à prêter de l'argent à des personnes non apparentées, c'est-à-dire à des pairs, sans l'aide d'un intermédiaire financier traditionnel comme une banque.

Tang Ning, PDG de CreditEase Corp, une société chinoise entre pairs et de gestion de patrimoine, a déclaré : « Avec le développement rapide de la science et technologie, le financement de l'Internet est ce que privilégient les "bien nantis " de la Chine. Ses avantages : faible seuil de fonds et utilisation pratique ».

Le rapport a également indiqué que l'assurance était populaire parmi les répondants, 68,9 % d'entre eux disant qu'ils avaient investi dans ces produits.

Selon le rapport, 58,8 % des répondants acceptent un risque moyen pour des rendements moyens, tandis que 92,5 % favorisent des produits ayant une durée d'investissement de moins de deux ans.

Les « bien nantis » de la Chine ont amélioré leur connaissance de la gestion de patrimoine... mais ils doivent détenir un portefeuille d'actifs diversifiés et avoir une vision à long terme de leurs stratégies d'investissement », a déclaré M. Tang.




Source: china.org.cn
Mis à jour le 01-05-2015