Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

Internet pourrait représenter 7 à 22% de la croissance chinoise jusqu'en 2025
 

 
La première fois que Jack Ma, fondateur du gréant de l'e-commerce Alibaba Group Holding Ltd, a utilisé Internet, il était aux États-Unis, en 1995. Sa recherche des termes « bière » et « Chine » ne donnait aucun résultat. C'est à ce moment qu'il a décidé de créer une plateforme en ligne, qui permettrait aux gens de faire des affaires partout dans le monde.

Aujourd'hui, le monde virtuel est révolutionné. Les acheteurs peuvent presque tout trouver dans l'empire commercial en ligne de Jack Ma, qui s'inscrit dans la même ligue que Google et Facebook depuis son entrée en bourse en septembre 2014

Toutefois, le shopping en ligne n'est pas le seul changement qu'internet a apporté en Chine. À bien des égards, l'année 2014, qui marquait le 20e anniversaire de l'ouverture du réseau en Chine, a été une excellente année pour le secteur pour les sociétés de toutes tailles.

Les grandes entreprises comme Alibaba, Baidu et Tencent, ont apporté d'autres changements à la vie quotidienne des Chinois avec de colossaux investissements dans les secteurs traditionnels de la finance, de la vidéo et même des taxis.

Les entrepreneurs ont également trouvé sur internet une grande avenue d'établissement de leurs projets. Un grand nombre de jeunes nés dans les années 1990 se sont mis à leur compte parce qu'internet leur a permis de faire des affaires plus facilement. De la vente de nouilles de riz avec des promotions en ligne aux applications de réseaux sociaux qui répondent à des goûts ésotériques, les porteurs d'idées commerciales innovantes ont pu réaliser leurs rêves grâce à internet.

Et cela s'est avéré enrichissant. En 2014, les trois hommes les plus riches de Chine ont tous fait fortune sur internet. Jack Ma est en tête, suivi par Robin Li de Baidu et Pony Ma de Tencent, selon la liste des milliardaires du magazine Forbes.

Les offres publiques initiales ont été une autre manière de s'enrichir pour les sociétés internet en 2014. Les statistiques montrent que les entreprises internet, qui représentent 11 des 82 sociétés chinoises entrées en bourse à l'étranger au cours des 11 premiers mois de 2014, ont levé 64,7 % du total des fonds récoltés en bourse par les entreprises chinoises.

Notons ici que certaines start-ups, qui ne sont pas encore cotées en bourse, ont réussi à lever des fonds auprès d'investisseurs en capital-risque. Dans certains cas, elles ont obtenu des fonds encore plus importants que les entreprises entrées en bourse.

Le secteur en plein essor de l'internet a également joué un rôle important dans l'économie chinoise ; plusieurs entreprises et services internet nationaux se trouvent au sommet de la liste du marketing à l'étranger du gouvernement en 2014.

Une étude réalisée par l'Institut international McKinsey a estimé que le secteur pourrait contribuer à hauteur de 0,3 à 1 point de pourcentage au taux de croissance du PIB de la Chine de 2013 à 2025.

Il pourrait alimenter 7 à 22 % de la croissance jusqu'en 2025, ce qui représenterait entre 4 000 milliards (650 milliards de dollars) et 14 000 milliards de yuans dans le PIB annuel.

Hou Xiaotian, analyste en chef de TH Capital LLC, un cabinet indépendant de recherche et de conseil en investissement, a déclaré qu'internet pouvait non seulement devenir le nouveau moteur de la croissance économique en Chine, mais aussi changer le modèle de croissance en le dirigeant davantage vers l'innovation, plutôt que vers la main-d'œuvre.

« Plus de sociétés internet chinoises devraient s'internationaliser l'année prochaine, un peu comme Alibaba en 2014. La plupart de ces sociétés sont encore axées sur la Chine, et pour réaliser une forte croissance elles auront besoin de se développer dans d'autres marchés et de saisir les opportunités de croissance de l'internet mobile », a déclaré M. Hou.




Source: china.org.cn
Mis à jour le 12-01-2015