Accueil

 

     

 

 
 
 

Actualités

 
 
 
                    

La Chine signe un contrat record avec Airbus
 

 
La Chine vient de passer une commande record pour plusieurs dizaines de gros-porteurs Airbus. Le contrat de plusieurs milliards de dollars ouvre la voie à la construction d'une deuxième usine de l'avionneur européen en Chine, pays au marché aéronautique le plus dynamique au monde.

Le contrat, signé lors de la visite en France du Premier ministre chinois Li Keqiang, comprend l'achat de 45 A330 pour au moins 11 milliards de dollars (9,8 milliards d'euros) au prix catalogue, ainsi qu'une option pour 30 autres.

La cérémonie de signature a eu lieu en présence de chefs d'entreprises et de journalistes dans le bureau du Premier ministre français.

Airbus négocie depuis environ 18 mois avec la Chine pour établir en Chine une ligne d'assemblage de cabines pour gros-porteurs, en plus du site d'assemblage final d'A320 qu'elle possède à Tianjin, dans le nord de la Chine.

Fabrice Bregier, le président directeur général d'Airbus, a déclaré que le groupe allait bientôt lancer le projet, dont le coût s'élèvera à 150 millions d'euros.

« Nous allons lancer le projet. Je pense que nous avons une bonne base. Nous espérons avoir plus de commandes à l'avenir, mais c'est un projet qui fait beaucoup de sens et qui nous donne un avantage par rapport à la concurrence », a déclaré Bregier aux journalistes.

L'accord sur ce site, capable de réaliser la finition de deux A330 par mois, doit être signé aujourd'hui lors de la visite de Li à Toulouse.

Selon des sources informées, Airbus espérait vendre à la Chine 200 A330, misant sur une version « régionale » de son avion long courrier afin de répondre au problème de l'encombrement des aéroports dans le pays. La transaction finale reste suffisante pour sécuriser la production de l'un des avions les plus rentables d'Airbus.




Source: china.org.cn
Mis à jour le 02-07-2015