Accueil

 

     

 

 
 
 

Actualités

 
 
 
        

Les investisseurs étrangers n'ont pas spéculé sur la baisse de la Bourse A
 
La China Financial Futures Exchange (CFFEX) a nié une rumeur selon lequel des investisseurs étrangers auraient spéculé sur la baisse de la Bourse A via des contrats à terme, suscitant les récentes plongées des indices boursiers.

L'indice de la Bourse de Shanghai a chuté de plus de 20% par rapport à son pic de 5.178,19 points enregistré le 12 juin.

Des rumeurs sur Internet ont reproché l'effondrement du marché boursier aux ventes à découvert réalisées par des investisseurs étrangers, dont Goldman Sachs et CSOP Asset Management, une succursale à Hong Kong de China Southern Asset Management.

Il y a actuellement 63 institutions d'investissement étrangères autorisées à participer aux transactions sur les contrats à terme via les programmes Investisseurs institutionnels étrangers qualifiés (Qualified Foreign Institutional Investor,QFII) et Renminbi QFII, et ce dans le cadre de la couverture du risque de change, a expliqué la CFFEX.

China Southern Fund n'a pas ouvert de compte pour ce type de transactions, a confirmé la CFFEX.

"Les transactions des institutions correspondent aux règlements et il n'y a pas de ventes à découvert massives", a ajouté la CFFEX.




Source: Agence de presse Xinhua
Mis à jour le 02-07-2015